Notre rendez-vous incontournable avec le chef Rocco Seminara au Byblos Beach Ramatuelle et Yann Odic promu chef pâtissier.

Une saison qui démarre avec satisfaction et enthousiasme pour toute l’équipe du Byblos, toujours plus désireuse de chouchouter sa clientèle.

Le chef et la famille Chevanne (propriétaire du Byblos) développe le parti pris sur l’écologie, à l’instar de nombreux chefs comme Alain Passard, Alain Ducasse ou Mauro Colagreco, le chef Rocco Seminara fait du potager son domaine de prédilection !

Ses assiettes représentes la passion, la délicatesse des fleurs et des herbes aromatiques cultivées dans les règles de l’art (permaculture). Chaque élément qu’il compose est minutieusement placé, un pétale de fleur sur la salade sublimera une bouchée d’avocat et radis. Sur le Carpaccio de Bar la salicorne est tout près du citron caviar, le suprême de pamplemousse et le kumquat pour apporter l’équilibre des saveurs. Le plaisir de redécouvrir la salade Niçoise avec la fleur de concombre, ou encore les haricots verts, framboises et Scamorza.

Interview Chef Rocco Seminara

Des modes de cuisson différents, le tri sélectif, la limitation des déchets végétaux…

« J’ai eu la chance de grandir à la campagne et très tôt j’ai pris conscience que par de petits gestes du quotidien, je pouvais protéger mon environnement ». (Chef Rocco Seminara)

Agréablement surpris par les plats à partager, la présentation et la découpe en salle sont fait avec le plus grand soin.

Yann Odic, chef pâtissier du Byblos, « un Breton à Saint-Tropez »…

En décalage avec ses origines, Yann Odic aime travailler les desserts tout en légèretés, des notes épicées, des poivres aux saveurs d’agrumes et peu sucrée. Il sublime le citron de Menton avec son « Baba Limoncello » qui est à l’unanimité le dessert de cette saison. À titre personnel, la prochaine fois je me laisserai tenter par les profiteroles au chocolat nappé de sauce caramel…

Interview Yann Odic Chef Pâtissier

En duo avec les chefs :

  • Est-ce qu’il y’a une différence entre  » être gourmand  » et  » adoré goûter  » ?

C’est avant tout le plaisir de goûter des saveurs et des mélanges afin de mettre tous ses sens en éveil, la gourmandise c’est un partage et un moment que l’on apprécie à déguster de bonne chose… La gourmandise ne veut pas dire « s’empiffrer » c’est aimer les bons produits et donner envie de goûter !

  • Qu’est-ce qu’il ne faut jamais cuire et jamais mélanger ?

Il n’y a pas de limite en cuisine, la seule limite que l’on a c’est notre imagination ! chaque produit est un défi, il faut toujours innover avec de nouveaux modes cuissons tout en respectant le produit et le producteur. Les mélanges peuvent parfois être impossibles, mais avec différentes techniques le résultat est étonnant. Le seul mélange qui ne fonctionne pas c’est celui auquel nous n’avons pas réfléchi (à méditer)…

Le meilleur pique-nique pour vous :

  • On revient à l’essentiel, un pan bagnat avec de bons produits, la saison nous offre une diversité de fruit incroyable, une tarte à l’abricot, ou encore un clafoutis aux cerises. Des choses simples et réconfortantes pour un vrai moment gourmand dans la nature.

Byblos Beach Ramatuelle

Publié par :Faut tout Goûter by Aurelle

Il n'y a pas d'émotion sans raison, mais seulement la raison d'une dévorante passion ...